Raffi Barsamian a ouvert le Stephy Art & Bar en janvier 2020, rue Berckmans dans le haut de Saint-Gilles. Las de garder portes closes depuis le début de la crise sanitaire, cet amateur de plantes a décidé de reconvertir son établissement en pépinière éphémère. Si le succès est au rendez-vous, il pourrait, lors de la réouverture de l’Horeca prévue au 1er mai, pérenniser cette activité.

"La spécificité de mon bar est que je propose des bières spéciales, des cocktails, du vin bio, tout en organisant des expositions pour donner de la visibilité à des artistes bruxellois", explique-t-il. "Lors du premier confinement, j’avais déjà tenté une expérience de pépinière. C’est d’ailleurs un combo que j’ai toujours eu en tête. Même si mes clients ont été enthousiastes, cela a été un succès financier très relatif. À peine de quoi limiter les pertes."

Étant donné le contexte actuel, la moindre activité supplémentaire est la bienvenue. Raffi Barsamian a donc décidé de retenter l’expérience. Transformer son bar en pépinière lui permet d’avoir un minimum de revenus, mais ce n’est pas pour autant que le projet s’annonce rentable, loin de là. "Les aides reçues par les autorités sont ridicules. Je ne pourrai pas récupérer les pertes accumulées depuis le début de la crise. Soit on réagit, soit on meurt. Cette pépinière va à peine me permettre de survivre mais si on peut un tant soit peu limiter la casse, c’est déjà ça…", estime-t-il.

L’établissement propose une large gamme de plantes tropicales, de cactus, de palmiers ou de succulentes. "Le cadre mêle forêt tropicale et expositions artistiques. L’idéal pour de jeunes artistes d’avoir la chance d’être exposés en ces temps compliqués", précise Raffi.

Chez Stephy vous accueille du mercredi au dimanche de 13 h à 18 h rue Berckmans, 2 à Saint-Gilles, à côté de la place Stéphanie. Les visiteurs peuvent actuellement profiter de l’exposition de Pierre Ow.