Le ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort (PS), en charge de l'aménagement du territoire, a présenté une nouvelle version du projet d'aménagement du quartier de la RTBF, autrement nommé PAD Mediapark. C'est à la suite des réponses obtenues dans le cadre de l'enquête publique que le gouvernement bruxellois a revu sa copie, explique le socialiste dans un communiqué.


Concrètement, la nouvelle mouture prévoit plus d'espaces verts et moins de logements. La part des espaces verts et publics passe de 40 à 48% du site Reyers (20 hectares). Ceci implique l'abandon de trois blocs de logements. Ainsi, au lieu des 2 000 logements prévus initialement, il n'y en aura plus que 1 600 dont un peu plus de 600 à finalité sociale. Soit une diminution de 43 000 m2 de la surface bâtie.

Pour mémoire, la Région bruxelloise a acheté les terrains Reyers, appartenant à la RTBF et à la VRT, en 2017. Piloté par perspective.brussels, le projet urbain « mediapark.brussels » proposait un redéveloppement du site des télévisions publiques en un quartier mixte axé autour des activités médias. En ouvrant cette enclave urbaine à la ville, l’ambition était d’apporter de nouvelles qualités au quartier : un parc public, des logements abordables et des équipements et commerces. Après une première approbation au printemps 2019 du projet de PAD Mediapark, il s’en est suivi une enquête publique. Environ 400 réactions ont été réceptionnées tant d’instances consultatives, que des communes, de riverains ou d’associations tels que le Bral, Inter-Environnement Bruxelles ou le Comité de quartier Mediapark.