L'homme a été arrêté et mis à disposition du parquet de Bruxelles, puis libéré après audition, a indiqué la police de Bruxelles-Midi. Il a pu récupérer son chien, un Malinois, après sa libération. L'homme qui refusait de mettre son masque a aussi refusé de montrer sa carte d'identité aux policiers. Il s'est montré agressif. Le ton est monté. Des agents ont été appelés en renfort. Dans la cohue, le chien qui était sans laisse a paniqué et a mordu deux policiers et un passant. Les blessures ne sont heureusement pas très graves. Les pompiers ont été appelés pour prendre en charge l'animal.

Son propriétaire a fait l'objet de deux procès-verbaux judiciaires, un pour rébellion et l'autre pour les morsures du chien. Il a également reçu deux sanctions administratives pour non-port du masque et pour avoir promené son chien en rue sans laisse.