La STIB devra revoir sérieusement ses investissements à la baisse


BRUXELLES Les ministres bruxellois ont abouti ce mardi matin à un accord global sur le projet de budget 2010 de la Région bruxelloise. Pour contourner le dernier écueil d'envergure, il a été décidé de demander à la STIB de venir avec de nouvelles propositions d'économie d'investissements.

Pour réaliser une économie 35 millions d'euros, la société de transports devra revoir ses investissements à la baisse à concurrence de 20,9 millions d'euros. Ce montant sera déduit de la dotation du gouvernement à son opérateur de transport public qui devra lui remettre un nouvelle proposition de suppression et/ou report d'investissements. Il ne sera ainsi plus question de toucher aux acquis sociaux du personnel, ni de supprimer purement et simplement le service de bus de nuit "Noctis", ce qui n'exclut pas que des mesures soient prises pour en améliorer la rentabilité.

© La Dernière Heure 2009