Mi-2019, c’est le groupement TEAM 5+ (constitué des architectes de MDW ARCHITECTURE et de LAN, des bureaux d’études Greisch et MATRIciel et du paysagiste COLOCO) qui avait remporté le marché. Cette équipe s’est rapidement mise en collaboration avec les gestionnaires de projet du Logement Bruxellois et de la Régie Foncière. Elle présente aujourd'hui l'avant-projet, qui permettra de définir le projet et les travaux à réaliser avant l'introduction du permis d'urbanisme.

A la place des cinq tours de logements actuelles, l’avant-projet propose la construction de deux îlots de 335 logements au total entre lesquels s’insèrent un espace public ainsi qu'un pôle socio-sportif et une ferme urbaine ouverts sur le quartier. La gestion de ces nouveaux logements sera confiée au Logement Bruxellois (201 logements sociaux) et à la Régie Foncière de la Ville de Bruxelles (134 logements moyens). Les appartements seront de tailles variées, du studio à l’appartement de cinq chambres. Des terrasses privatives sont prévues pour tous les appartements de deux chambres et plus.

Par rapport au projet initial, l’implantation de la place a évolué. Elle est désormais plus généreuse et conviviale, assurent les porteurs du projet. Les futurs occupants et les riverains pourront profiter d’un espace ouvert, aménagé et végétalisé dans ce quartier dense de la capitale. Futur lieu de vie, cette place accueillera également le hall de sport et sera bordée de part et d’autre par de nombreux espaces associatifs et de rencontre.

Depuis l’attribution du marché, le nombre de logements sociaux a quelque peu évolué (201 au lieu de 210 initialement prévus), tout en se maintenant dans la tolérance de 5 % prévue dans les clauses du marché, et en respectant les prescriptions de la SLRB (un minimum de 30 % de logements de 3 chambres et plus). L’avant-projet présente une augmentation des espaces de logements de près de 2 500 m² par rapport au projet initial qui s’explique notamment par une meilleure répartition des espaces. 

"Nous nous réjouissons de cette nouvelle étape-clé du projet de rénovation du site Rempart des Moines et de notre collaboration avec le Logement Bruxellois, qui permettra de renforcer la mixité sociale de ce quartier. En augmentant le nombre de logements en plein cœur de la Ville, nous entendons améliorer l’offre locative et proposer une habitabilité variée qui conviendra à toute la population bruxelloise. De plus, ce projet sera un exemple en matière de développement durable depuis la démolition jusqu’à l’utilisation en passant par le chantier", expliquent le bourgmestre Philippe Close (PS) et Lydia Mutyebele (PS), échevine en charge du Logement.