FOREST

Le complexe du Bempt voit la construction d'un nouveau club house

SPORTS Au collège forestois, il est le premier à sortir du bois pour un grand classique de la communication politique : le bilan de mi-législature. Ahmed Ouartassi (PS), échevin des Sports, débute son tour d'horizon par le Bempt, où le chantier de construction d'un tout nouveau club house a démarré.

"Il doit être inauguré en septembre 2010", annonce-t-il. Le bel ensemble, de quelque trois millions d'euros, cofinancé par la commune et la Cocof, devrait rapidement faire oublier le vieux préfabriqué qui a trop longtemps accueilli les clubs sportifs en bordure du Ring. En lieu et place, de véritables vestiaires et une cafétéria, installée à l'étage et profitant d'une belle vue sur les terrains.

Une nouvelle pelouse synthétique est également de mise. "Tout le site sera clôturé en dur", ajoute l'échevin. "Pour éviter les actes de vandalisme que nous avons connus (un terrain synthétique lacéré, notamment, NDLR) et surtout pour faire du Bempt un véritable complexe sportif." Le terrain sur lequel jouent les clubs de rugby doit rester en dehors du futur périmètre, précise-t-il, afin de rester accessible aux habitants du quartier et usagers du parc.

À vol d'oiseau, le stade Bertelson n'est pas loin. Là aussi, une actualité. "On est presque à un accord avec la Cocof pour un nouveau revêtement pour la piste d'athlétisme", indique Ahmed Ouartassi. "Mais je souhaiterais aller un peu plus loin. Je vais donc prendre mon bâton de pèlerin et plaider pour une rénovation plus lourde auprès des ministres compétents." Objectif : redonner son lustre au stade et à ses gradins qui demeurent un très bel outil.

Toujours au rayon infrastructures sportives, Forest dispose de trois sites couverts dont deux ont été rénovés ou érigés sous la législature précédente (Primeurs et Van Volxem).

Selon l'échevin, le succès est au rendez-vous. Le nombre de clubs qui s'y retrouvent a pratiquement doublé pour monter à un peu plus de 100. La commune s'est attachée à varier les occupations. Arts martiaux côtoyant foot, volley, mais aussi jeu d'échecs.

Terminons par le projet de création d'une nouvelle salle sur le hall des Primeurs grâce au contrat de quartier. De quoi supprimer la pleine de jeu posée sur la toiture, devenue un foyer local d'insécurité.



© La Dernière Heure 2009