Bruxelles Les enfants de huit écoles communales réinterprètent Résiste de France Gall.

Comme chaque année, à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre le racisme, les enfants de 8 écoles communales de Saint-Gilles se rassembleront sur la place Morichar pour chanter ensemble le titre Résiste de France Gall. L'action se tiendra le mercredi 21 mars à 10h, soit la veille du second anniversaire des attentats de Bruxelles.

Le bourgmestre Charles Picqué (PS) rappelle qu'à Saint-Gilles "plus de 140 nationalités se côtoient quotidiennement. La question du respect des cultures, de la non-discrimination et de l'égalité des chances est donc essentielle pour préserver toute cette richesse et l'équilibre de la commune. En célébrant cette journée avec les élèves, on fait passer le message que Saint-Gilles est fière de cette mixité culturelle et la défend. Dans cette semaine de commémoration des attentats du 22 mars 2016, il est essentiel de combattre les amalgames."

Pour Alain Hutchinson (PS), échevin de l'Enseignement, le choix de la chanson prend tout son sens. "Il faut résister! On voit de nombreux reculs, dans le monde, mais aussi dans nos démocraties européennes. Ces combats pour l'égalité et contre le racisme méritent toute notre vigilance, notre résistance, et les générations suivantes doivent être sensibilisées au plus tôt pour reprendre le flambeau. À cet égard, l'école doit former les citoyens de demain autour des valeurs d'égalité et de liberté. Et à Saint-Gilles, le corps enseignant s'y emploie pleinement tout au long de l'année. Cette journée en est un nouvel exemple."

La commune espère que cette expérience donnera lieu à une réflexion pour les enfants et les adultes sur le vivre ensemble.