À l'issue de la réunion, quatre mesures ont été adoptées. D'abord, le renforcement maximal du télétravail dans tous les services communaux où cela est possible. Ensuite, la limitation des interventions des services communaux en charge des voiries et des logements publics aux seules urgences. En ce qui concerne les mariages, dix personnes maximum pourront y assister. Enfin, la commune distribuera à la population un dépliant relatif à l'accompagnement social des personnes fragilisées.

Par ailleurs, la suspension des activités non-essentielles et la fermeture des bains de Saint-Josse, des bibliothèques communales, des maisons de jeunes, du musée Charlier, des salles polyvalentes est prolongée jusqu'au 19 novembre. L'ensemble de ces mesures fera l'objet d'une évaluation régulière par la Cellule de crise communale.

"Nous sommes véritablement à un point critique. En plus de ces mesures, j'ai tenu à m'adresser directement à la population à travers une vidéo ce matin avec un message recommandant la plus grande prudence. Le virus est parmi nous, il touche nos proches et sème la douleur. Il faut se limiter à l'essentiel et relayer, tous ensemble, ce même message", indique le bourgmestre Emir Kir.