Les ordinateurs mis à disposition sont fournis par une entreprise de formation par le travail qui redonne vie à du matériel informatique.

Dans le cadre de son plan d'urgence sociale et des mesures de lutte contre la propagation du covid-19, la commune de Saint-Josse-ten-Noode, en collaboration avec le CPAS, avait annoncé sa volonté de fournir 500 ordinateurs aux publics prioritaires afin de ne pas amplifier les conséquences de la fracture numérique en période de crise sanitaire.

Une première livraison de 50 ordinateurs a été effectuée dans les écoles et l'ensemble du matériel sera fourni d'ici la semaine prochaine.

"Nous avions à cœur d'équiper en priorité les écoles. Fournir cet équipement aux apprenants et aux équipes éducatives qui reprennent progressivement le chemin de l'école dans ces circonstances particulières est un signal positif", explique Philippe Boïkete, échevin en charge de l'Enseignement francophone.

Pour les autres publics identifiés, l'ensemble du matériel devrait être fourni d'ici la fin du mois de juin à raison d'une cinquantaine d'ordinateurs mis à disposition par semaine.

"Au-delà de la fourniture de ce matériel dont l'importance est capitale pour les écoles et les publics prioritaires, le Département de la Jeunesse se chargera de l'installation et du suivi auprès des familles bénéficiaires. Pour ce qui concerne les écoles, ce sont les équipes éducatives qui prendront le relais. A mon sens, cette mesure permet de ne pas accentuer une fracture numérique déjà bien présente avant la crise sanitaire en rendant un accès plus égalitaire au télétravail, à l'éducation, à l'information, au divertissement,... C'est une véritable réflexion collective qui a été menée par les membres du collège à ce sujet", explique le bourgmestre Emir Kir.

Les ordinateurs mis à disposition sont fournis par une entreprise de formation par le travail qui redonne vie à du matériel informatique. Les bénéficiaires de cette initiative sont les élèves, les étudiants et les personnes qui fréquentent notamment les services communaux (écoles, bibliothèques, maisons des jeunes, centre sociaux de quartier, ...) et autres associations locales.