Elle a notamment décidé de reporter l’ouverture de la piscine, des bibliothèques et du Musée Charlier, initialement prévue le 4 janvier, au 18 janvier initialement prévue au 4 janvier) et sous réserve d'évolution favorable de la situation épidémiologique. L'ensemble de ces réouvertures sera encadré par un protocole sanitaire afin d'accueillir le public dans les meilleures conditions, assurent les autorités locales.

Certaines mesures précédemment adoptées restent par ailleurs d'application, comme le maintien du télétravail et le roulement par équipes, la fermeture des maisons de jeunes et des salles polyvalentes, la limitation des interventions des services communaux en charge des voiries et des logements publics aux seules urgences.

"Il faut de la cohérence et de la lisibilité dans toutes nos décisions, notamment celle qui concerne la fermeture des espaces communaux. Nous la maintiendrons tant qu'un risque continue à peser sur nos citoyens et nous évaluons la situation de façon régulière", explique le bourgmestre Emir Kir.