Bruxelles

"Si un drame se produit un jour, le bourgmestre devra en assumer les responsabilités. Il ne pourra pas dire qu’il n’a pas été prévenu !", lâche Ahmed Mouhssin (Écolo). Mardi soir, ce conseiller communal de Saint-Josse a interpellé le collège des bourgmestre et échevins concernant l’absence de zones 30 aux abords de certaines écoles communales.

Bien que les zones 30 soient obligatoires depuis le 1er septembre 2005 à proximité des écoles, quatre des sept écoles primaires communales n’en sont pas pourvues : l’École Arc-en-Ciel, La Nouvelle École, La Sagesse et Sint-Joost-aan-Zee. "Toutes ces écoles se trouvent sur des voiries communales", précise encore Ahmed Mouhssin.

Ce dernier épingle également des manquements en matière de sécurité aux abords des autres écoles primaires de la commune. "Si un panneau indiquant la zone 30 existe, le panneau F4a qui indique la présence d’enfants est trop souvent absent. Ce qui rend la présence d’un établissement scolaire quasiment imperceptible par les conducteurs de véhicules motorisés", déplore l’écologiste.

Ahmed Mouhssin se dit très surpris par la réaction du bourgmestre, Emir Kir (PS), qui lui a répondu lors du conseil communal qu’il ne ferait pas installer de zones 30 devant l’ensemble des établissements de la commune.

"Face au manque total d’explications, le groupe Écolo-Groen a décidé de déposer une plainte devant la tutelle ainsi que d’écrire à la secrétaire d’État bruxelloise en charge de la Sécurité routière, Bianca Debaets (CD&V), afin que celle-ci constate l’infraction et impose l’installation des signaux A2 et F4a aux abords de toutes les écoles, comme l’exige la loi", fait-il savoir.

Contacté par nos soins, le bourgmestre, Emir Kir, affirme que la volonté de sécuriser tous les abords des écoles est bien entendu présente. "La plupart des écoles se trouvent en zone 30. Pour les autres, on optera tantôt pour des zones 30 tantôt pour des plateaux ralentisseurs en fonction de ce que l’administration a jugé préférable. Les marchés publics pour faire les travaux sont déjà en cours."