La police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse-ten-Noode) a saisi administrativement ce week-end un scooter et une voiture pour conduite dangereuse, a indiqué lundi la zone de police. Les deux chauffards ont été mis à disposition du parquet de Bruxelles.

Le conducteur du scooter slalomait à une vitesse importante entre les piétons sur un trottoir, samedi vers 20h20, au niveau du carrefour formé par la chaussée de Helmet et la rue du Tilleul à Schaerbeek, quand une patrouille a constaté l'infraction. 

Le conducteur s'est alors engagé dans une course-poursuite avec la police lors de laquelle il a commis plusieurs mises en danger de piétons et d'usagers de la route. Quand un véhicule de police a bloqué son scooter, le conducteur s'est enfui à pied. Il a été arrêté avenue Huart Hamoir par une patrouille de police venue en renfort. Le conducteur âgé de 28 ans a été testé positif à l'alcool (0,57mg/L) et a déclaré avoir consommé des stupéfiants. Des procès-verbaux (PV) pour entrave méchante à la circulation ainsi que pour détention de stupéfiants ont été rédigés à son encontre. Le scooter a été saisi administrativement pour 5 jours ouvrables. 

Dimanche, vers 19h45, une patrouille en véhicule banalisé a voulu contrôler, avenue Princesse Elisabeth à Schaerbeek, un conducteur ayant eu une conduite dangereuse, mais celui-ci a pris la fuite. Il a roulé à vive allure et a brûlé plusieurs feu rouge avant d'être immobilisé de retour sur l'avenue princesse Elisabeth. Le conducteur, âgé de 24 ans, roulait sans permis de conduire valable. Il a été testé positif à l'alcool (0,31 mg/L). Des PV ont été dressés pour entrave méchante à la circulation et pour diverses infractions constatées. 

Sa voiture a été saisie administrativement pour 5 jours ouvrables. Il s'agit des 32e et 33e saisies administratives exécutées, avec l'aval de la bourgmestre faisant fonction de Schaerbeek Cécile Jodogne, par la zone de police. Cette dernière procède à des saisies administratives de véhicules de chauffards depuis novembre 2019 sur base de l'article 30 de la loi sur la fonction de police.