Dans le cadre du Plan de relance et de redéploiement qu’il a présenté le 7 juillet dernier, le gouvernement bruxellois a chargé la Société d’aménagement urbain (SAU) d’organiser une occupation temporaire sur une partie du site de l’ancienne gare de triage Josaphat, dont elle est propriétaire. Depuis trois semaines, la SAU met tout en oeuvre pour concrétiser dans un délai record la volonté du ministre-Président Rudi Vervoort (PS) de "créer des lieux de respiration et de rencontre pour les habitants de la Région, et singulièrement de leur donner accès à davantage d’espaces verts".

"L’Été à Josaphat" permettra aux Bruxellois(es) d’accéder au site du 1er août au 22 octobre 2020 inclus, entre 9h et 21h, pour se promener, se détendre au soleil, pique-niquer, boire un verre, jouer à la pétanque, etc. Ceci dans les aires délimitées à cet effet et dans le respect des règles sanitaires liées au coronavirus Covid-19.

"Dès ce samedi 1er août, a fortiori avec la météo annoncée, toutes les conditions seront réunies pour une belle journée de découverte du site en famille ou entre amis pour les Schaerbeekois, les Everois et les Bruxellois en général : sentier de promenade, buvette, terrasse, zone de détente avec des transats, terrains de pétanque et de panna-football, chapiteau, point Info, WC… La compagnie "Les Nouveaux Disparus", qui est un de nos occupants temporaires sur ce site depuis plusieurs années, organisera des ateliers de construction à base de palettes avec les visiteurs, où seront notamment réalisés des éléments de mobilier (bancs, etc.) pour ce parc transitoire, qui arriveront donc petit à petit. Et elle assurera la bonne tenue des lieux : accueil, information, buvette, respect du règlement, propreté", précise le directeur de la SAU Gilles Delforge. 

Une animation culturelle et des food trucks pourraient faire vivre le site chaque week-end. Des clôtures ont été posées pour garantir la sécurité des visiteurs vis-à-vis des voies de chemin de fer et, en concertation avec Bruxelles Environnement, pour délimiter une large zone du site qui restera inaccessible.

Le parc transitoire est situé à l’emplacement du futur parc linéaire prévu dans le projet de développement de l’ancienne gare de triage Josaphat et il en esquisse déjà la forme.

© D.R.