Une interpellation citoyenne et un rassemblement seront organisés mercredi prochain.

Au début du mois d'octobre, les marchands ambulants du marché de la rue Royale Sainte Marie ont reçu un avis de la commune annonçant la suppression du marché en novembre 2020.

Suite à un réaménagement de la rue par Beliris, la commune n'a pas eu d'autre choix que de supprimer cet événement d'ici l'année prochaine.

Les quelque 110 marchands ont dès lors décidé d'intervenir au prochain conseil communal, afin de défendre leur marché. Une interpellation aura lieu mercredi prochain et un rassemblement sera organisé devant la maison communale. "On ne nous promet rien, on n'a aucune perspective pour notre marché", déplore Abdelaziz Lamssoudi, marchand de la rue Royale Sainte-Marie. Ensemble, les commerçants ont lancé une pétition qui rassemble quelque 5000 signatures. 

"Je me suis engagée à revenir avec une alternative avant l'été prochain", assure de son côté l'échevine du commerce Lorraine De Fierlant (LB). "Le problème, c'est que tout ce quartier va être en travaux pour les cinq prochaines années, à cause du réaménagement et puis de la construction du métro. C'est un très gros marché donc pas facile à caser n'importe où. Je lance des analyses pour tenter de trouver une solution qui est pérenne pour ces marchands."