Deux familles roumaines, avec six enfants, sont actuellement devant l'Office des étrangers pour faire valoir leur droit à être prises en charge par Fedasil

BRUXELLES La police fédérale a procédé, lundi matin, vers 7h30, à l'expulsion des familles de Roms du Centre de Communication Nord (CCN), à proximité de la gare du Nord, à Schaerbeek, a indiqué la porte-parole de la police fédérale Astrid Kaisin.

Bernard De Vos, le délégué général aux Droits de l'Enfant de la fédération Wallonie-Bruxelles, est parvenu, dimanche soir, à parer à l'urgence en plaçant provisoirement six familles avec environ 24 enfants au Samu Social et au centre Arianne.

Deux familles roumaines, avec six enfants, sont actuellement devant l'Office des étrangers pour faire valoir leur droit à être prises en charge par Fedasil. Une famille kosovare avec six enfants refuse quant à elle de retourner dans un centre, bien qu'elle pourrait demander à être accueillie par Fedasil. Il reste une famille hongroise avec trois enfants qui n'a pas encore trouvé de solution. Plusieurs isolés sont également à la rue.

"Il faudrait que les familles soient informées de leurs droits à leur arrivée", remarque Bernard De Vos. "Cette prise en charge n'est actuellement pas réalisée."

© La Dernière Heure 2012