Bruxelles Schaerbeek déplore l'absence de communication de l'Agence Bruxelles Propreté.

Alors que la grève nationale de demain mercredi est annoncée depuis longtemps, Schaerbeek s'interroge sur la récolte des poubelles, le mercredi étant le jour principal de collecte sur tout le territoire.

"La commune de Schaerbeek n’a pas reçu la moindre information de l’Agence Bruxelles-Propreté sur les conséquences de cette grève sur la collecte des déchets à domicile", s'indigne-t-on dans un communiqué.

En règle générale, en cas de défaillance, l’ABP organise un rattrapage qui consiste, dans les faits, à intervenir lors de la collecte suivante. « Si c’est le cas demain », déplore l’échevine de la propreté, Deborah Lorenzino (Défi). « Cela signifie que Schaerbeek resterait salie par des sacs blancs , des sacs bleus, des sacs jaunes, ainsi que des sacs des déchets organiques, du mercredi jusqu’au samedi, soit pendant 4 jours. C’est évidemment très ennuyeux pour les Schaerbeekois et la qualité de vie dans nos quartiers. En conséquence, j’ai adressé un courrier recommandé à la direction générale de l’ABP afin que celle-ci garantisse une collecte complète, dès le lendemain de la grève sans attendre la collecte du samedi. À défaut, le service communal de la propreté pourrait être contraint de se substituer à l’ABP pour collecter lui-même les ordures ménagères. Les frais seraient alors mis à la charge de l’Agence Bruxelles-Propreté . L’Agence a eu le temps de réfléchir à des solutions. Si l’Agence ne peut apporter de réponse positive pour les Schaerbeekois, il faut alors qu’elle communique pour inciter les citoyens à ne pas présenter de sacs à la collecte ce mercredi. Si une telle information était donnée, à heure et à temps, les nuisances pourraient être réduites ».