Bruxelles Ce complexe présente 48 appartements, huit maisons et trois commerces.

Début juillet, Chaima a emménagé avec ses deux enfants dans un appartement du nouveau micro-quartier durable de Schaerbeek. Inauguré ce mercredi matin, le Lochten 237 situé rue des Coteaux présente 48 appartements entre une et deux chambres, huit maisons et trois commerces. De nombreux espaces communs sont aussi mis à la disposition des habitants tels qu'une buanderie, une plaine de jeux et un potager. 

"Je vis à Schaerbeek depuis toute petite et j'ai toujours vu la rue des Coteaux comme la séparation entre un quartier plus bruyant et un autre plus calme. Aujourd'hui c'est assez ironique de me dire que je vis dans cette rue, mais on se sent assez protégé dans cet îlot, c'est très calme et agréable", explique Chaima. 

L'idée de ce micro-quartier est venue au promoteur JCX Immo lorsque les propriétaires de cet ancien entrepôt Lochten&Germeau  l'ont mis en vente, en 2010. "Nous avons tout de suite adhéré aux souhaits des propriétaires historiques de respecter l'esprit du lieu et de créer un nouveau quartier", explique Sophie Le Clercq, administrateur délégué de JCX Immo. "Pour moi ce projet durable et sociétal est un projet phare de ce qu'il faut continuer à faire à Bruxelles", a-t-elle ajouté dans son discours lors de l'inauguration. 

L'ensemble du site reste la propriété du promoteur, qui dédie l'ensemble des espaces de Lochten 237 à la location. Aujourd'hui, la plupart des biens sont déjà investis par les habitants pour le moins satisfaits. "Aujourd'hui on ne peut plus laisser nos enfants jouer dans la rue ou devant notre immeuble, comme c'était le cas avant. Ici au moins, ils ont un espace, une plaine de jeux mais aussi un espace fermé où ils peuvent jouer", conclut Chaima. 

Pour vivre dans ce micro-quartier, les locataires payent entre 900 et 1050 euros par mois. Les trois commerces seront bientôt investis, notamment par un magasin de proximité. 

"Je ne peux que me réjouir que Schaerbeek attire des projets comme celui-ci", a déclaré la bourgmestre faisant fonction Cécile Jodogne (Défi). "Le Lochten 237 répond aux aspirations de la commune à offrir aux habitants des habitats à la fois durables et qui prônent le vivre-ensemble, la convivialité."