Chaque année, l’Afsca (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire) effectue environ 10.000 contrôles auprès des restaurateurs, et à peine la moitié d’entre eux obtiennent un rapport favorable. C’est ce qui ressort des chiffres dévoilés dernièrement par David Clarinval (MR), ministre fédéral en charge des Indépendants.

En 2019, 44% des restaurateurs ont reçu un résultat favorable, contre 49,7% en 2020. Les chiffres sont assez similaires entre la Flandre et la Wallonie : 52% des établissements contrôlés sont en ordre avec toutes les règles de l’institution. À Bruxelles en revanche, les résultats sont moins bons : seuls 26% reçoivent un rapport positif.

De même, les procès-verbaux pour faute grave sont plus nombreux dans la capitale : 28% des opérateurs lors des contrôles de l’Asfca, contre 10% en Flandre et 9% en Wallonie.

Le ministre Clarinval précise que les établissements de restauration sont en principe inspectés une fois tous les quatre ans. Après un contrôle défavorable, un ou plusieurs contrôles supplémentaires sont réeffectués.