Bruxelles Avec des suggestions de saison incontournables comme les asperges mais aussi de jolis business lunches à petit prix, le chef Cédric Callenaere poursuit la vocation gourmande des Armes de Bruxelles.

La reprise d’une institution bruxelloise gourmande aussi vénérable que les Armes de Bruxelles n’était pas une partie gagnée d’avance… Mais il faut bien reconnaître que, dans ce domaine, la performance de la famille Van Lancker - également propriétaire "historique" de l’emblématique Léon tout proche- mérite un beau coup de chapeau.

Depuis la réouverture après des années d’errement et le retour aux excellentes pratiques qui ont toujours assuré la renommée de l’établissement, le coin de rue des Bouchers et de la Petite rue des Bouchers est redevenu éminemment fréquentable, même s’il faut bien reconnaître que les travaux censés embellir le quartier n’ont pas facilité la vie des exploitants.

(...)