Dès le lundi 7 octobre, le CPAS ouvre ses ateliers de prévention du surendettement à tous les Schaerbeekois(es).

Employés, professions libérales, sans-emplois, la précarité n’épargne personne, à commencer par les familles monoparentales. Afin de prévenir les situations d’endettement et d’aider les citoyens qui se trouvent en difficulté de paiement, le CPAS de Schaerbeek a décidé d’ouvrir ses ateliers de prévention du surendettement à tous les Schaerbeekois(es).

Ces séances ont pour objectif de développer les bons réflexes en matière de gestion. "Les budgets des familles sont de plus en plus serrés. Garder un équilibre financier au sein des ménages relève parfois de l’impossible. En tant que CPAS, notre rôle est d’accompagner les citoyens en leur offrant tous les outils nécessaires pour prévenir le surendettement plutôt que d’y remédier une fois le ménage affecté par celui-ci", explique Sophie Querton (Libéraux schaerbeekois), présidente du CPAS de Schaerbeek.

Apprendre à mieux gérer son budget, développer un regard critique sur notre société de consommation, etc. : une série d'ateliers thématiques seront accessibles aux Schaerbeekois(es) pour les aider à gérer au mieux leurs finances. "L’émancipation des personnes en situation de surendettement nécessite des formations ciblées, à même de rencontrer les mille et un modes de vie et de consommation qui constituent la société d’aujourd’hui. Les thématiques sont nombreuses, nous nous devions donc de nuancer ces formations grâce à des méthodes et des outils que l’on a déclinés en quatre ateliers distincts. De quoi s’assurer que les personnes qui font appel à nos services aient toutes les cartes en main afin de pouvoir sortir du surendettement", conclut Sophie Querton.