Ce samedi de nombreux avions ont survolé les quartiers Nord de Bruxelles suite à un vent de Sud-Est. Une situation anormale déplorée par les bourgmestres de Koekelberg et Molenbeek.

Depuis ce matin, de nombreux avions survolent plusieurs communes du Nord de Bruxelles, dont Koekelberg et Molenbeek. Suite aux nombreuses plaintes des riverains profondément dérangés par les différentes nuisances engendrées par la situation, le bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laaouej (PS) a demandé des explications. "On m'a répondu que suite à un vent du Sud-Est et à la fermeture d'une balise, les avions atterrissent par Bruxelles via Molenbeek et Koekelberg", explique l'édile. 

"Cela ne devrait durer que pour la journée, mais il est insensé de faire survoler des zones aussi densément peuplées. C'est aussi un problème de sécurité", déplore-t-il. Bien que la situation soit temporaire, Ahmed Laaouej déclare que la situation est insupportable pour ses habitants et assure qu'il interpellera le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR), "qui nous doit des explications et de trouver des solutions."

De son côté, Catherine Moureaux (PS), bourgmestre de Molenbeek rappelle que la situation n'est pas exceptionnelle. "Cela arrive trop souvent que Molenbeek et les quartiers le long du canal soient survolés. D'autant plus que c'est très souvent le samedi. Un jour de repos durant lequel les gens ne veulent pas être dérangés par des nuisances pareilles."

La bourgmestre déplore également sa commune ait été largement survolée lors des jours de départ en vacances. "Il faut que les zones densément peuplées et populaires soient protégés. Ce n'est pas normal que ces quartiers soient survolés", conclut-elle.