Fin de l'année passée, en pleine période de fêtes, un tapis rouge de 2 000 mètres de long avait été installé sur les trottoirs de la chaussée de Gand ainsi que ceux de la rue de Ribaucourt, dans la commune de Molenbeek.

Outre le tapis, plusieurs décorations de Noël ont également été installées, comme des spots lumineux dans les arbres, sur les façades, ou des illuminations en tous genres. Montant total de ces installations : 27 500 euros.

A l'époque déjà, l'opposition CDH avait dénoncé le côté illégal de l'opération : "cette initiative a été réalisée sans respecter la législation sur les marchés publics", clamait le chef de groupe Ahmed El Khannouss. Plainte avait été déposée au sein de la Région, et le ministre de tutelle Bernard Clerfayt (Défi) prenait un arrêté pour annuler les deux décisions car la loi sur les marchés publics n'avait pas été respectée.

Près d'un an plus tard, Sudpresse relaie que c'est finalement l'échevin Amet Gjanaj (PS) qui devra rembourser la totalité de la somme, comme indiqué par la tutelle régionale.

"On a fait une proposition budgétaire à la Région. Nous attendons la réponse", a de son côté répondu Amet Gjanaj à nos confrères.