Quelle drôle de surprise à son retour de vacances la semaine dernière. Margarida Ménagé, monitrice d'auto-école depuis 31 ans, a découvert les toilettes du centre d'examen d'Anderlecht condamnées à cause du Covid. "J'imagine que cela fait suite aux nouvelles restrictions, présume la monitrice de l'auto-école européenne de Uccle. Je passe mes journées dans ce centre d'examen. Maintenant pour faire pipi je dois chercher un buisson. Je pense également aux personnes qui viennent passer leur permis de conduire. C'est leur rajouter du stress".
La monitrice s'est renseignée auprès des responsables du centre d'examen. "Ils se retranchent derrière les ordres reçus par leurs supérieurs hiérarchiques. A priori, il manquerait quelqu'un pour nettoyer régulièrement les sanitaires". La direction du centre est restée injoignable.
La monitrice fréquente également le centre d'examen de Schaerbeek où les toilettes sont toujours accessibles. Elle trouve la décision du centre d'Anderlecht discriminatoire pour les femmes. "Pour les hommes, aller uriner est plus aisé que pour les femmes mais il est vrai que les monitrices d'auto-école ne sont pas nombreuses".