Une quinzaine de personnes ont été contrôlées, dont trois ont été prises en flagrant délit de vol et de détention de stupéfiants. Elles ont été mises ensuite à disposition du parquet de Bruxelles. "Deux des trois auteurs ont été interpellés à la suite d'un arrachage de collier dans la rue d'Aerschot. Ils sont déjà connus des services de police pour vol", a expliqué la zone de police. "Ils ont approché un particulier installé sur la terrasse d'un café et ont utilisé une technique classique de pickpocket consistant à détourner l'attention de la victime avec un prétexte permettant un contact physique sur ses jambes et son torse pendant que l'auteur dérobe la chaîne en or repérée préalablement au cou de la victime", a relaté la police.

"Le troisième individu a été interpellé pour détention et consommation de stupéfiants observée en flagrant délit au coin de la rue d'Aerschot et de la rue D'Hoogvorst. Les policiers en civil l'ont vu qui s'apprêtait à consommer des stupéfiants sur la voie publique. Celui-ci s'est rebellé et un policier a été blessé. Il est en incapacité de travail pour une durée d'au moins quatre semaines", a déclaré la police.

Cette opération de la zone de police Bruxelles-Nord a été menée, entre autres, dans le cadre de la campagne européenne visant la sécurisation des gares et la diminution des vols à la tire.