Trois suspects ont été placés sous mandat d'arrêt pour vol avec violence sur des personnes faibles fin août dernier à Laeken, a indiqué mardi le parquet de Bruxelles, confirmant une information de La Capitale. Selon le quotidien, les trois suspects sont frères et sont soupçonnés d'avoir organisé trois vols avec violence, et une tentative, au domicile de leurs oncle et tante, des personnes âgées de 80 ans, à Laeken, en juillet et en août derniers. Les suspects contesteraient leur implication. Les enquêteurs ont commencé par avoir des doutes sur l'aîné de la fratrie, selon La Capitale, car celui-ci était présent chez son oncle et sa tante lors du premier fait. Ce dernier se rendrait régulièrement chez eux afin de les aider dans leurs tâches quotidiennes.

Par ailleurs, différents témoins ont dit avoir aperçu trois à quatre hommes encagoulés et armés menacer ce frère aîné afin de pénétrer dans la maison des victimes. Or, celui-ci n'a jamais déposé plainte, selon les informations obtenues par le quotidien. Et selon les témoins, les auteurs semblaient connaître les lieux.

Deux homejackings au domicile des victimes ont eu lieu à la fin du mois de juillet, suivis d'une troisième tentative en août, puis d'un dernier fait durant lequel les octogénaires auraient été violentés. Au cours de celui-ci, un voisin, alerté par l'agitation chez ses voisins, serait intervenu et serait parvenu à agripper la cagoule d'un des auteurs, laissant ainsi apparaître son visage. Les victimes auraient alors établi une ressemblance avec l'un de leurs neveux.