Les panneaux ont été installés sur le toit d'un magasin.

Ce vendredi, la société Dominique Rigo, située au 210 rue de Stalle à Uccle, a inauguré 250 panneaux photovoltaïques à très haut rendement sur le toit du magasin. Une aubaine pour cette entreprise familiale active dans le conseil en architecture d’intérieur et en vente de mobilier urbain.

"Dans la capitale, il existe peu de bâtiments disposant d’une surface de toiture équivalente à la nôtre. Il nous semblait donc intéressant de nous inscrire pleinement dans cette mouvance environnementale", explique Mélanie Rigo, en charge de la communication. "L’économie d’énergie qui va découler de cet investissement a évidemment été notre principal incitant. Grâce au soutien de la Région de Bruxelles qui a financé ce projet à hauteur de 40 %, nous avons investi 125.000 euros dans la pose de ces panneaux."

Cela fait quelques années que l’entreprise met un point d’honneur à être la plus écologique possible. "Trois ans après avoir installé un éclairage LED dans tous les magasins, ce passage au photovoltaïque nous semble non seulement cohérent, mais également une source d’inspiration pour d’autres structures telles que la nôtre. Nous sommes en effet une des premières PME bruxelloises à réaliser un tel projet à si grande échelle", ajoute Mélanie Rigo.

En Région bruxelloise, un important travail a déjà été fait sous cette législature pour inciter les Bruxellois, collectivités et bâtiments publics à passer au photovoltaïque. L’accent est donc aujourd’hui mis également sur les commerces.

"Grâce aux certificats verts, les panneaux photovoltaïques sont remboursés intégralement en maximum sept ans en Région bruxelloise. La société Dominique Rigo ne s’y est pas trompée : grâce à cette nouvelle installation, son entreprise bénéficie maintenant d’une énergie renouvelable gratuite et d’un gain important sur sa facture d’énergie. Et en plus, grâce aux bornes de recharges mises à disposition, même sa clientèle y gagne. Une magnifique initiative et un exemple inspirant pour toutes les entreprises bruxelloises", explique Céline Fremault (CDH), ministre de l’Environnement et de l’Énergie.