Située à mi-chemin entre le jeu de piste et le géocaching, la chasse aux œufs connectée propose aux participants de suivre tout un parcours en plein cœur des coins et recoins de la commune et de partir à la découverte des richesses de son patrimoine architectural, culturel et artistique. Deux parcours sont prévus : un parcours de 3 km 100 % urbain au travers des rues et ruelles du centre d’Uccle et un parcours de 7 km combinant quartiers à l’esprit "village", espaces naturels et lieux insolites. Vu que les parcours recèlent de nombreux mystères à résoudre, les joueurs devront faire preuve de réflexion et d'entraide pour recueillir tous les indices leur permettant de les terminer avec succès. Tout joueur qui finit un parcours entre le 3 et le 18 avril remportera des œufs en chocolat, dans la limite des stocks disponibles.

Avec cette nouvelle activité de loisirs, Valentine Delwart (MR), échevine de la Jeunesse d’Uccle, se réjouit de pouvoir proposer aux citoyens, dans un contexte de crise sanitaire, une expérience originale et ludique. "Nous n’avons pas voulu que les familles soient à nouveau privées de la chasse aux œufs qui tient tant à cœur les enfants. C’est pourquoi nous avons choisi de revoir le concept en nous associant à un partenaire dont l’offre mêle parfaitement temps passé en famille, activité en plein air et bonne humeur."

"Cette application est une manière ludique de découvrir avec sa bulle le patrimoine culturel et architectural d’Uccle. Vu le contexte sanitaire, les familles ont besoin de se changer les idées et de prendre l’air. L’app’ Totemus fonctionne déjà à merveille en Wallonie. Nous sommes fiers qu’Uccle soit une Commune pilote en région bruxelloise", ajoutent Aurélie Czekalski (MR), présidente du Service Ucclois de la Jeunesse, et Yannick Franchimont, administrateur délégué.

Pour participer à la chasse aux œufs connectée, il suffit de télécharger l’application mobile Totemus (disponible sur l’Apple Store et le Play Store). Les parcours sont gratuits, permanents, accessibles 7 jours sur 7 et pour une durée de deux ans.