Bruxelles

Le budget prévisionnel est de 5,6 millions d’euros, soit 600.000 euros de plus que prévu voici un an.

D’ici 2019, si tout se passe bien, l’ensemble des services communaux de la commune d’Uccle seront centralisés sur l’ancien site de la société Fabricom, filiale de GDF Suez, à proximité de la rue de Stalle. Et à quelques dizaines de mètres du futur centre administratif, on retrouvera le centre opérationnel Stalle qui devrait être inauguré à la fin 2019 sur le site de l’ancienne déchetterie, à côté du bâtiment occupé par le service de la propreté. Il sera d’ailleurs relié par celui-ci par une passerelle.

Ce futur centre opérationnel accueillera les ateliers, les services techniques, le matériel et le charroi de la voirie et des Travaux publics. Le budget prévisionnel est de 5,6 millions d’euros, soit 600.000 euros de plus que prévu voici un an. Cette différence s’expliquerait par l’indexation et l’augmentation générale des prix ainsi que par les techniques spécifiques auxquelles il convient de recourir dans la mesure où le bâtiment est situé au pied du talus du chemin de fer.

La Région octroiera un subside de 576.000 euros dans le cadre de sa politique de soutien à l’utilisation rationnelle de l’énergie. Il y aura également 204.000 euros en charges d’urbanisme. La désignation de l’entreprise chargée des travaux interviendra en décembre de cette année et le chantier devrait débuter en août 2018 pour une livraison du bâtiment à la fin du 3e trimestre 2019.

Il s’agira d’un bâtiment exemplaire sur le plan de la durabilité : isolation renforcée, toiture végétalisée, panneaux photovoltaïques, récupération des eaux pluviales… Une baisse générale des consommations de gaz et d’électricité de l’ordre de 40 % est prévue.

Le groupe Ecolo, dans l’opposition, s’est toutefois abstenu à propos de ce dossier. "Si nous nous réjouissons naturellement du fait que le futur bâtiment soit durable, nous craignons de nouveaux dépassements budgétaires, comme pour la reconversion du site ex Fabricom en maison communale", explique Thibaud Wyngaard, chef de groupe Ecolo au conseil communal.