L’échevine de la culture, Perrine Ledan (Ecolo) veut mettre les Ucclois à contribution pour trouver un nouveau nom pour le Centre Culturel d’ Uccle, le CCU. 

Une mesure qui étonne Marc Cools, chef de groupe de l’opposition Uccle, En Avant ! "Changer le nom de notre Centre Culturel, le premier de Belgique, est un souhait que je n’ai jamais entendu un Ucclois émettre. Son nom est bien connu et je ne vois pas l’utilité de le modifier. N’y a-t-il pas d’autres priorités à s’occuper à Uccle ? Autant notre groupe approuve qu’un directeur ait été engagé au centre culturel et la volonté de voir celui-ci reconnu par la Communauté Française, autant nous regrettons qu’on veuille en changer le nom. Nous n’en voyons pas l’intérêt. En outre cela engendrera des dépenses inutiles. Pour moi c’est un peu de la participation poudre aux yeux que de consulter sur des sujets qui ne sont en rien prioritaires pour les Ucclois", explique l’ancien premier échevin.