La Ville de Bruxelles, en partenariat avec le Bouwmeester, lance un marché pour une mission d’auteur de projet en vue de revaloriser plusieurs espaces verts et espaces publics du quartier historique des Marolles. Un budget global de plus de 2 200 000 € sera investi dans ces lieux de vie plus intimes du quartier pour améliorer le cadre et la qualité de vie des habitant.e.s.

"La période de confinement a conforté la Ville de Bruxelles dans sa volonté d’offrir à tou.te.s les Bruxellois.e.s des espaces verts de proximité et des lieux de respiration au cœur des quartiers. Des critères ambitieux en matière de durabilité et de participation citoyenne sont fixés. L’équipe d’auteur de projet sera sélectionnée à partir de sa vision sur les enjeux environnementaux et sur base de la méthodologie participative proposée pour co-construire ce projet avec les habitant.e.s et acteurs  locaux", explique Arnaud Pinxteren (Ecolo), échevin de la Rénovation Urbaine et de la Participation citoyenne.

Pour assurer une transparence maximale des procédures, le comité d’avis chargé de désigner l’équipe de projet sera ouvert au public, à titre d’observateur. Les équipes soumissionnaires présenteront leur vision et leur méthodologie de travail lors d’une séance publique qui devrait avoir lieu d’ici à la fin de l’année. Le processus de participation et le lancement de l’étude devraient démarrer à partir d’avril 2021.

"À Bruxelles, les espaces intérieurs de la plupart des blocs de construction ont été complètement fermés au fil du temps. Ces intérieurs d’îlots sont souvent mal entretenus et font l’objet de densification intense. Il y a cependant un énorme potentiel pour faire de ces intérieurs d’îlots des espaces extérieurs, agréables, verts et partagés. C'est ce que nous voulons faire pour cette législature. Nous venons de nommer un bureau d'étude chargé de cartographier les intérieurs d’îlots à Laeken et de développer une vision qui nous aidera à mieux évaluer et orienter les futurs projets de densification résidentielle", indique Ans Persoons (one.brussels), échevine de l’Urbanisme et des Espaces publics.

Le projet de réaménagement vise à valoriser sept espaces : la Plaine des Escargots, le petit parc de la rue de la Porte Rouge, les intérieurs d’ilots de la rue Montserrat et de la rue de la Prévoyance, les abords de l’école de la Marolle et les abords des logements sociaux de la rue des fleuristes et de la rue Lacaille.

"Le réaménagement de petits espaces verts insolites au cœur du quartier s’inscrit dans l’ambition de la Ville de Bruxelles de créer un maillage vert sur l’ensemble de son territoire. Chaque Bruxellois.e doit pouvoir se rendre à pied dans un espace vert de qualité près de chez soi. Nous valorisons ces petits lieux de verdure sous-exploités pour en faire des espaces de respiration et de détente verdoyants", conclut Zoubida Jellab (Ecolo), échevine des Espaces Verts.