"Un avocat a été interpellé à la prison de Saint-Gilles le 27 novembre", a indiqué lundi le parquet de Bruxelles, confirmant une information de Sudinfo dimanche. "Il a été entendu par les services de police. Il a été relaxé après son audition. Des devoirs d'enquête de vérification sont encore en cours", a-t-il ajouté. Selon Sudinfo, l'avocat est soupçonné d'avoir fait passer une trentaine de grammes de cocaïne à l'un de ses clients, détenu. 

La drogue a été découverte sur ce dernier, lors de la fouille avant son retour en cellule. Le jeune avocat a été interpellé, privé de liberté et emmené dans un commissariat à Saint-Gilles pour y être auditionné. D'après le média, il a été libéré dans le courant de la nuit de samedi à dimanche. Le détenu, qui accusait son avocat de lui avoir remis la drogue, s'est rétracté et a désigné ensuite un agent pénitentiaire comme le fournisseur.