Bruxelles Le concept vient d'outre-Atlantique. Un terrible défouloir, paraît-il...

Le premier bar de lancer de haches de Belgique a ouvert ses portes à Bruxelles au début du mois de janvier. Woodcutter offre à ses clients - outre la descente de pintes - de lancer des vraies haches sur des cibles en bois. Situé rue des Alexiens, ce café offre une dizaine d'allées, chacune séparée par un solide grillage, question de sécurité oblige. Le jeu consiste, comme aux fléchettes, à viser le centre de la cible. 

© D.R.

"Contrairement à ce que l'on peut croire, la réussite est surtout une question de technique et pas de force", explique Romain, cofondateur du bar dans les colonnes de La Capitale. Le coût ? 17 euros - tout de même - par personne pour une heure de lancer sur une piste. Pour ce prix, vous repartez avec une photo de vos exploits ! Le jeu se pratique généralement en groupe, maximum quatre personnes par cible.

Toute nouvelle à Bruxelles (mais pas en Belgique), cette pratique est courante dans les pays anglo-saxons. "Il y a une centaine d'années, on pratiquait le lancer de haches dans la plupart des pubs londoniens", explique Romain, toujours dans SudPresse. "C'est un moyen de se défouler. Cela a été progressivement remplacé par les fléchettes." C'est d'ailleurs suite après avoir testé le concept à Londres que les trois associés ont décidé de se lancer dans l'aventure. 

Infos sur : https://www.woodcutter.be/

© D.R.