La police fédérale belge a émis un avis de recherche à la demande des Pays-Bas mardi soir dans le cadre d'une enquête sur le braquage d'une société de métaux précieux à Amsterdam l'an passé. Un ressortissant belgo-marocain de Saint-Josse-ten-Noode est signalé au niveau international. Ayant emporté de l'or et des métaux précieux, le butin de ces malfrats s'élève à plusieurs dizaines de millions d'euros. Si neuf suspects ont été arrêtés par la police néerlandaise et qu'un suspect est décédé, quatre autres ont réussi à s'échapper avec une partie du magot. L'un d'entre eux est identifié comme un ressortissant belgo-marocain de 26 ans, Ibrahim Akhlal, né dans la commune bruxelloise de Saint-Josse-ten-Noode.

En outre, l'enquête a établi que le braquage a été en grande partie préparé en Belgique si bien que les enquêteurs se sont intéressés à deux appartements à Anvers à Zaventem. C'est à Borgerhout que les malfrats se sont réunis pour un dernier briefing, la veille de leur passage à l'acte le 19 mai 2021. Ils se sont alors rendus dans divers véhicules à Amsterdam pour s'en prendre à la société de métaux précieux "Schöne".

L'avis de recherche notifie que la police est à la recherche d'une BMW série 3 bleu foncé avec une vignette d'assurance pour les voitures françaises. Le véhicule a été vu à Anvers et à Zaventem, mais le véhicule a parcouru la Belgique et les Pays-Bas avec plusieurs fausses plaques d'immatriculation.

La police est en outre toujours à la recherche du butin manquant d'une valeur de plus de quatre millions d'euros sous forme de 80 kilos de platine, 1,5 kilos de grains d'or, de lingots d'or fondus, de métaux comme des bagues en or.

"Si vous reconnaissez les suspects sur les images de caméra de surveillance ou si vous connaissez l'endroit où se trouvent Ibrahim Akhlal et ses comparses ou si vous avez des informations sur la BMW ou le butin ou d'autres informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs", invite l'avis de recherche.

Les témoignages peuvent être adressés à avisderecherche@police.belgium.eu ou via le numéro gratuit 0800 30 300.