Bruxelles

Le projet pilote n'a pas encore réuni tous les fonds nécessaires.

Un bus qui circule dans les 19 communes de la capitale pour offrir une aide juridique aux Bruxellois. C'est le projet que lance la Commission d'Aide juridique de Bruxelles, avec le soutien de Rachid Madrane (PS), ministre des Maisons de justice de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Vinciane Gillet, présidente de la Commission, explique que "l’accès au droit et à la justice constitue l’un des grands enjeux démocratiques actuels. De nombreuses études font état d’un sentiment d’insatisfaction des citoyens en la matière. Les justiciables les plus démunis, les personnes à mobilité réduite et les plus âgés sont particulièrement concernés. Ils ne sont pas de justiciables de seconde zone. Avec le bus de la justice, nous allons au-devant de leur besoin en leur facilitant l’accès gratuit à un avocat".

Des avocats proposeront ainsi une aide juridique de première ligne gratuite aux justiciables tous les jours de la semaine."J'ai immédiatement été séduit par le Bus de la justice car c'est une initiative concrète des acteurs de terrain. Il me parait important de soutenir ce type de projet pilote qui pourra être étendu à d'autres territoires en fonction de son succès", commente Rachid Madrane.

Une motion de soutien au projet a été adopté à l'unanimité le 1er mars dernier par la Commission. Egalement soutenu par l'Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles, le Bus de la justice manque cependant de fonds pour voir le jour. Un appel aux sponsors et à la générosité du public est lancé depuis ce lundi 11 mars. Les développeurs du projet espèrent récolter 20 000€ via un crowdfunding sur le site GoFundMe.