L'affaire avait fait grand bruit. Le 27 avril dernier, Mathias Vanden Borre, député N-VA, avait été agressé alors qu'il se promenait dans le quartier Esseghem, dans la commune de Jette.

Le député avait filmé une partie de l'agression. La vidéo était rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. Plainte avait été déposée par Mathias Vanden Borre, qui a subi une incapacité de trois jours.

L'on apprend ce jeudi, soit un mois jour pour jour après les faits, qu'un suspect a été privé de liberté. "Le parquet peut confirmer qu’un des suspects a été privé de sa liberté le 23 mai", indique le parquet de Bruxelles à la RTBF. "Il s’agit d’un "mineur" qui a été "placé dans une institution fermée".