Depuis le 23 mai 2021, les sans-papiers qui occupent le Béguinage, l’ULB, la VUB et le "See You" ont entamé une grève de la faim pour obtenir la régularisation de leur séjour. La situation a failli virer au drame samedi vers 19 heures.

Pour rappel, les occupants sont ancrés durablement en Belgique et ont choisi d’y vivre et d’y travailler. Ils manifestent aujourd'hui pour décrocher un droit au séjour et pour régulariser leur situation.

Un occupant de l'ULB âgé de 43 ans qui vit sans-papier depuis 23 ans a tenté de mettre fin à ses jours, indique l'Union des sans-papiers pour la régularisation (USPR) dans un communiqué.

'Cette séquence dramatique nous pousse à croire qu'il est nécessaire qu'un processus politique de régularisation soit acté afin d'éviter qu'un malheur ne vienne ébranler notre quotidien, ajoute l'USPR. Nous en appelons à cet effet à une réaction immédiate des pouvoirs constituants.

Nous exigeons une rencontre avec Monsieur Sammy Mahdi, Monsieur Franck Vandenbroucke, ainsi que l'ensemble des partis politiques inscrits dans la majorité, afin d'ouvrir la brèche vers une possibilité de négociation permettant de construire une voie de sûreté et de protection pour l'ensemble des sans-papiers de Belgique.