Le centre-ville pour les touristes, le quartier Saint-Boniface pour les travailleurs. Wolf a tout compris en cherchant à ouvrir un second food market dans la capitale, situé dans un ancien garage de la rue Francart à Ixelles. La demande de permis est faite, et si tout va bien, l'ouverture des portes est prévue pour le second semestre de 2023.

"Ce ne sera pas un Wolf 2.0" se défend Thierry Goor, l'un des fondateurs du projet auprès de nos confrères de Bruzz. Même le nom sera changé, et le but est d'offrir une expérience différente et s'adapter à la démographie du quartier. "Nous voulons donner un nouveau souffle à ce quartier avec une quinzaine de food trucks et une expérience client unique, confie Thierry Goor à nos confrères, il n'y aura aucun restaurant qui est également rue du fossé aux loups."

Wolf cherche donc à sortir des "simples enseignes de restaurants" avec notamment une boulangerie solidaire, un potager urbain sur le toit, un torréfacteur et même une microbrasserie, le tout sur trois étages. "Tous ces éléments, qui seront regroupés dans un complexe de plus de trois mille mètres carrés, seront accessibles aux personnes du quartier."