Un mineur d’âge a blessé à six reprises avec un couteau de cuisine un étudiant en colocation qui l’a surpris dans son salon

AUDERGHEM Quatre étudiants de Master en colocation, rue des Pêcheries, à Auderghem, sont traumatisés par ce qu’a vécu l’un de leurs camarades le 23 novembre dernier. Vers 3 h du matin, ce jour-là, Romain (prénom d’emprunt), la vingtaine, est réveillé par des bruits dans l’appartement qu’il occupe avec ses amis au 1er d’un grand immeuble de 12 étages.

Le jeune homme va voir ce qui se trame... et tombe nez à nez, dans le salon, avec un cambrioleur, qui brandit un couteau de cuisine. Une lutte s’en est suivie et le suspect a porté six coups de couteau à Romain, notamment au niveau de la poitrine. La victime s’est effondrée.

Les autres occupants de l’appartement se sont ensuite réveillés et ont fait fuir le voleur, avant de tenter de réanimer leur camarade, au bord de l’inconscience. Du sang s’échappait de ses poumons… “Nous sommes traumatisés par ce qui s’est passé” , nous a confié hier l’un des amis de la victime. “Il nous est encore difficile d’en parler. Nous avons peur des représailles…” Quant à leur ami grièvement blessé, “il a pu maintenant sortir de l’hôpital et se remet tout doucement”.

Selon une source proche de l’enquête, on sait que le mineur, attrapé quelques minutes après les faits, fait partie d’un groupe plus conséquent de plusieurs jeunes cambrioleurs.

car Cette nuit-là, trois autres vols avec effraction ont été constatés par la police, un peu plus tard dans la nuit, avenue des Archiducs, à Watermael-Boitsfort. Soit à à peine 500 mètres de la rue des Pêcheries...

Un seul autre suspect a été arrêté suite à ces vols. Il a reconnu connaître le mineur au couteau de la rue des Pêcheries. Il a admis également qu’ils étaient venus ensemble dans le but de commettre des cambriolages dans les environs.

Malgré ces liens créés entre les différents délits, par manque de place, les policiers n’ont su obtenir du magistrat qu’un seul des deux mineurs, âgés de 16 et 17 ans, en provenance de la région de Liège et en séjour illégal, ne soit placé dans un centre fermé : celui qui a porté les coups de couteau.



© La Dernière Heure 2012