L'ex-échevin de Grimbergen Kevin Vleminckx a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Bruxelles à 12 mois de prison avec sursis probatoire. Le prévenu, par ailleurs chef dans le restaurant Lammekeshoeve, avait tenté de forcer plusieurs jeunes à des actes sexuels contre rémunération.

 Il avait avoué les faits, après les avoir niés dans un premier temps. L'enquête avait débuté fin 2016 à la suite d'une plainte auprès du parquet de Hal-Vilvorde. Un adolescent âgé de 16 ou 17 ans aurait été intimidé sexuellement par Kevin Vleminckx, alors échevin libéral des Finances de Grimbergen. L'affaire avait été rendue publique en février 2017 par le biais d'une lettre anonyme publiée dans les médias.

L'enquête avait mis en évidence que le prévenu avait rencontré un jeune sur le marché de Noël, l'avait ramené chez lui et lui avait donné 200 euros en échange de rapports sexuels. Il avait amené un autre adolescent de 17 ans à la maison communale de Grimbergen et lui avait offert de l'argent en contrepartie de faveurs sexuelles. Le jeune avait refusé l'offre.

Selon le parquet, M. Vleminckx avait également abusé d'un homme adulte en janvier 2014 et en janvier 2015 après l'avoir enivré. Cet homme a déclaré qu'à sa connaissance, rien ne s'était passé et le prévenu a également contesté ces faits.

Le tribunal l'a d'ailleurs acquitté de ces abus, estimant qu'ils n'étaient pas prouvés à suffisance. L'ancien échevin avait cependant reconnu les autres abus jugés par le tribunal et avait sollicité une suspension du prononcé probatoire, mettant en exergue qu'il avait déjà suivi une formation au Centre de prévention, d'accompagnement et de traitement des comportements sexuels abusifs (I.T.E.R.).

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a toutefois jugé les faits trop sérieux pour une suspension du prononcé. Il l'a condamné à 12 mois de prison avec sursis probatoire.