La rénovation de la cité de logements sociaux est terminée. Enfin...

SCHAERBEEK Le roman du clos Marbotin est terminé. D'ici la fin du mois de juin, l'ensemble des 123 appartements entièrement rénovés seront loués.

Du mini-duplex une chambre au quatre chambres avec vue panoramique sur la place, les logements du clos Marbotin - à l'angle de la rue du même nom et de la chaussée de Haecht - présentent désormais un visage qui n'a plus rien à voir avec le taudis qu'il était à l'époque.

Les pigeons, par contre , sont toujours là. Pour tenter de remédier à ce fléau endémique dans le quartier, le foyer schaerbeekois a demandé à Bruxelles-Environnement de pouvoir user des services d'un fauconnier. "On en a déjà fait venir un" , explique la directrice sociale du foyer schaerbeekois, Muriel Vander Ghinst. "Et cela avait très bien fonctionné."

La présence d'une buse ou d'un faucon au-dessus des cimes du clos Marbotin et des logements sociaux alentours (400 au total) ne semble néanmoins pas pour tout de suite. Un courrier envoyé en mars dernier à Bruxelles-Environnement n'a toujours pas reçu d'accusé de réception... Ni même pris la peine de nous rappeler hier.

La réception du chantier - en cours - aura finalement eu lieu un an plus tard que prévu. La faute à certains problèmes de stabilité. "Il fallait également retrouver la couleur exacte de châssis, sans oublier le fait qu'il s'agit d'un gros chantier. Et d'un gros montant" , rappelle le directeur du foyer schaerbeekois, Philippe Gilbert.

De fait, il a fallu dépenser quinze millions d'euros et de très nombreuses heures pour venir à bout du clos Marbotin. Entre 35 et 40 % ont été offerts par la Société régionale du logement bruxellois, le reste ne fut qu'avancé. À charge du foyer schaerbeekois de le rembourser, sur 33 ans. Sans intérêts heureusement.



© La Dernière Heure 2009