À voir en cette fin de semaine à l'espace théâtral Scarabaeus. 10 x 2 places à gagner

SCHAERBEEK Thierry Roge et ses amis de Fritkot, ou la drôle d'histoire de Tich et sa bande sortent des limites anderlechtoises et installent leur baraque au Scarabaeus, dans la cité des Ânes durant le week-end de l'Ascension.

"C'est une histoire de famille" , explique Thierry Tich Roge, photographe de presse. "Tout a commencé lors des 40 ans de mon épouse. La soirée avait été agrémentée de quelques sketches et c'est aussi ce jour-là que je l'ai demandée en mariage. Le jour des noces, rebelote avec une nouvelle revue, une fois de plus appréciée des amis."

L'un d'eux lança un défi : et pourquoi pas en faire une pièce de théâtre ? Aussitôt dit, aussitôt écrite, montée, puis mise en scène (par Thierry Herman, seul professionnel de l'équipe) et présentée en 2007 d'abord au café-théâtre des 2 Gares - "on a fait salle comble tous les soirs" - puis, pour deux séries de représentations à la salle Molière, toujours à Anderlecht, et en partie avec le concours de la commune.

Chaque fois, ce fut un triomphe pour cette pièce aux dialogues prononcés avec l'accent de Bossemans et Coppenolle. À tel point qu'une télévision s'empara du concept pour en faire des modules. "Le problème, c'est qu'ils ont déplacé leurs protagonistes de Bruxelles vers Charleroi, tout en conservant le nom de Fritkot au lieu de le rebaptiser Friture."

Difficile, pour le reste , de dévoiler l'histoire. "Disons qu'en une journée, la vie d'une dizaine de personnes - toute la famille et la belle famille du photographe se retrouve sur scène - va changer radicalement."

Fritkot

À l'espace théâtral Scarabaeus Rue Creuse 19-27, 1030 Bruxelles

Ve, sa (20 h 30) et di (15 h)

10 x 2 places à gagner en appelant le 0475/55.48.68 de 16 h à 20 h . Rés. au même n° et mêmes heures.



© La Dernière Heure 2009