Un garçon âgé de 11 ans a été intoxiqué au monoxyde de carbone, dimanche soir vers 20h40, dans une habitation avenue Gounod à Anderlecht, selon les pompiers de Bruxelles. L'enfant a été transféré à l'hôpital mais ses jours ne sont pas en danger. Les pompiers mettent à nouveau en garde contre les risques liés à la non-conformité des appareils de chauffe ou à un mauvais entretien de ceux-ci. 

Le jeune garçon avait perdu connaissance dans la salle de bains. Les services d'urgence sont intervenus, l'ont réanimé et l'ont transporté à l'hôpital. La cause de la perte de connaissance était une intoxication au monoxyde de carbone.

"L'origine de l'intoxication est le chauffe-eau qui se trouvait dans la salle de bains, laquelle était hermétiquement fermée et, de plus, en raison des conditions météorologiques de dimanche soir, l'évacuation des gaz de combustion ne s'est pas bien faite", a expliqué Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles.

Dans le même bâtiment, les pompiers ont également constaté une fuite de gaz provenant d'un autre appareil de chauffage. Les deux appareils défectueux ont donc été scellés.

"Nous voulons rappeler l'importance de faire installer un appareil agréé par un technicien qualifié. Cet appareil doit être contrôlé et entretenu", a répété Walter Derieuw. "L'évacuation des gaz de combustion doit également être contrôlée. Une bonne ventilation de la pièce et un apport d'air frais doivent aussi être assurés."