Jardin Hospice, la guinguette planquée dans l’ancien hospice Pacheco au centre de Bruxelles, se muera en jardin d’hiver dès la fin de l’année 2021. L’idée de ses promoteurs, Jardin, est de restaurer l’une des ailes du bâtiment du quartier des quais afin d’y accueillir le public dès les premiers froids.

"Notre ambition, c’est de créer une ambiance festive dans le climat de Noël et des fêtes de fin d’année", révèle Bruno Volckrick, de Jardin, également à l’origine du Jardin Rooftop sur le toit de l’ancien Actiris, à deux pas de la Bourse. Un chantier est donc lancé. "Nous rénovons le bâtiment qui sépare notre bar public de l’espace destiné aux événements privatisés".

À la date de Plaisirs d’Hiver

L’idée est de lancer là-bas une sorte de jardin d’hiver. "On planifie l’ouverture à la date des Plaisirs d’Hiver, le 27 novembre. Mais le but est de rester ouvert dans la foulée", espère l’exploitant de cette terrasse, qui en est à sa première saison sur le site propriété du CPAS de Bruxelles.

Un appel du pied est lancé en direction de la Ville "pour qu’ils nous intègrent dans le parcours des Plaisirs d’Hiver même". L’idée n’est pas stupide puisque l’ancien hospice n’est qu’à un jet de pierre du Vismet. "Mais quoi qu’il arrive, on ouvrira".

D’ici-là, le discret 'food & drink' qui a accueilli "jusqu’à 200 personnes en même temps" restera ouvert cet automne au gré de la météo, "si la demande du public suit".

Après 2023, un projet intergénérationnel

À terme, le site de l’ancien hospice Pachéco devrait être réaménagé en 150 logements dits moyens. L’ambition là-bas est de fonder un inédit projet de logement intergénérationnel qui impliquera étudiants et seniors. Les travaux ne seront pas lancés avant fin 2023. 

D’ici-là, c’est Pali Pali qui a été désigné comme gestionnaire de ses 6.000 m2. Cet "accélérateur de projets culturels et sociaux" préside aussi à la destinée de See-U, l’exploitation temporaire des casernes d’Ixelles.