Le site modulaire a une capacité d’abattage de 3.000 moutons sur l’ensemble des trois jours.

La communauté musulmane est officiellement fixée sur l’organisation de la fête de l’Aïd, qui se déroulera du 11 au 13 septembre prochain. L’échevine de la Propreté publique de la Ville de Bruxelles Karine Lalieux (PS) a annoncé lors du conseil communal qu’une convention passera ce jeudi au collège en vue de céder à la Région le site d’abattage situé sur le site du Marché Matinal. Celui-ci sera géré par un professionnel, confirmant une information parue dans notre édition du 23 juin.

Les moutons seront donc abattus dans le site modulaire implanté sur le territoire de la Ville de Bruxelles, avant d’être acheminés dans les quatre centres de distribution situés dans quatre communes (Anderlecht, Molenbeek, Schaerbeek et Bruxelles-Ville). "Les installations sont conçues dans le respect des exigences en matière de Bien-être animal et du culte, en concertation avec plusieurs instances musulmanes représentatives, dont l’exécutif des Musulmans de Belgique et l’Union des Mosquées de Bruxelles, a commenté l’élue socialiste. Ce site est conçu pour abattre 3.000 moutons sur la période de trois jours de fête".

Pour rappel, la Région bruxelloise annonçait en mai dernier que des abattoirs modulaires seraient installés à l’occasion de la fête du mouton dans les communes de Schaerbeek, Anderlecht, Bruxelles-Ville et Molenbeek. Il n’en sera finalement rien.

Des informations plus précises sur le fonctionnement de ce méga site régional seront communiquées à l’approche de la Fête du sacrifice.