Pour Isabelle Grippa, CEO d’hub.brussels, "l’incubateur commercial permet au candidat de se tester dans les pratiques de vente et de se professionnaliser au contact de la clientèle. Dans un contexte particulièrement incertain pour les commerçant(e)s, hub.brussels joue un rôle essentiel pour continuer à insuffler l’envie d’entreprendre et de se lancer, tout en limitant les risques"

"Cette nouvelle Auberge Espagnole s’inscrit dans la volonté du Gouvernement bruxellois de développer tout type d’initiative et de dispositif qui permet aux entrepreneurs, commerçants et artisans de tester leurs idées avant de se lancer. En misant sur l’artisanat et la production locale, la Région fait aussi le choix de la transition économique", explique Barbara Trachte (Ecolo), secrétaire d’Etat à la Transition économique.

© D.R.

La nouvelle enseigne à Saint-Gilles présente en effet une particularité : le lieu allie espace de vente et atelier de création, accueillant des candidat(e)s qui proposent une offre artisanale. Dans la sélection des projets, le jury veille à ce qu’une série de critères soient respectés, tels que : concepts prônant une consommation éthique, durable et/ou locale, politique de prix juste, pérennisation ou encore activité diversifiant l’offre présente dans le quartier. 

La nouvelle Auberge Espagnole espère contribuer à la revitalisation du quartier du Midi et permettra d’en tester le potentiel commercial. Elle s’inscrit dans l’appel à projets qui avait été lancé en 2019 par la Région bruxelloise et la commune de Saint-Gilles pour occuper le bâtiment du Tri Postal de manière temporaire, en l’attente de sa réhabilitation par la SNCB. H.O.C, avec ses vestes originales à personnaliser, et Bisc’OUI !, avec sa gamme de biscuits artisanaux bio, cohabiteront ainsi dans l’Auberge Espagnole Saint-Gilles jusque fin 2020.

L’appel à candidatures pour les prochains occupants est en cours et se clôture le 19 octobre 2020. Plus d’infos : https://hub.brussels/fr/auberge-espagnole-incubateur-retail/