L'homme, originaire de Kraainem, entretient depuis 2015 des actes violents à l'encontre de sa partenaire actuelle. Il avait déjà été condamné en 2017 pour l'agression de sa compagne, avant d'être à nouveau condamné en 2020 et 2021 pour des faits similaires.

Entre temps, un nouvel incident s'est produit le 15 avril 2021. La police, appelée au domicile du couple, a d'abord entendu des cris et des hurlements en provenance de l'habitation. Le fils du couple, âgé de 16 ans, a ensuite ouvert la porte aux agents, en état de panique. Une fois à l'intérieur, les policiers ont constaté que la compagne du prévenu avait le visage en sang.

"Lors d'une nouvelle dispute, monsieur a donné un coup de poing sur le visage de sa compagne, et lorsque son fils est arrivé, il l'a également frappé", a rappelé le parquet, qui a requis une peine de deux ans de prison.
 
"Mon client n'est pas une personne agressive mais il entretient une relation toxique depuis des années", a défendu l'avocat du quadragénaire. "Il avait passé la journée avec des amis et lorsqu'il est rentré chez lui, une dispute a éclaté. Nous admettons qu'il a mal réagi. La cour d'appel l'a condamné en décembre à une peine de prison avec sursis probatoire, ce qui me semble être la meilleure solution."

Le jugement sera rendu le 7 avril.