Le sapin a été érigé assez rapidement cette année. L'arbre, un épicéa Nordmann a été coupé mercredi matin dans le jardin de l'Hôtel de la Chaumière du Lac à Robertville, dans les Hautes Fagnes. Il est offert à la Ville de Bruxelles par les propriétaires de l'hôtel, Didier et Brigitte Condat, qui étaient présents pour son érection sur la Grand-Place. Le sapin avait été planté il y a 27 ans lorsque les propriétaires ont célébré Noël pour la première fois dans leur hôtel. La logistique a été assurée par Inter-Arbo, société de jardinerie qui pour chaque spécimen de minimum cinq mètres coupé s'engage à en replanter dix.


"L'arrivée du sapin de Noël sur la Grand-Place, c'est toujours un moment très spécial", a relevé l'échevine des Grands événement, du Tourisme et de la Culture, Delphine Houba. "2020 est une année très spéciale aussi. C'est très important pour moi d'offrir un peu de magie pour ces fêtes de fin d'année. Le sapin vient d'arriver, la crèche est en cours de construction et il y a les illuminations aussi car c'est important d'apporter un peu de lumière pour le moral de la population. Avec Brussels by lights ce sont pas moins de 140 rues et axes qui seront illuminés pour apporter cette magie des fêtes de fin d'année dans les rues de Bruxelles. A ce stade, la priorité, c'est évidemment la santé de la population, mais on voulait quand même en ces temps difficiles apporter un peu de réconfort et c'est aussi une manière de remercier les Bruxellois et les Bruxelloises qui font beaucoup d'efforts aujourd'hui pour limiter leurs vies sociales".