A Bruxelles, se faire tester relève parfois du parcours du combattant. Témoin ce matin, Aurélie Meunier. Cette élue PTB raconte le temps qu'elle a perdu pour se faire dépister : "Centre de testing Covid fédéral de Schaerbeek (à l'hôpital Paul Brian, NDLR). Hier, trop de monde. On me demande de revenir ce matin en me conseillant de venir très tôt pour avoir une chance de passer. Quand les tests commencent à 9 h et que tu es déjà la 28e personne en arrivant super tôt, tu te dis qu'il y a peut être un manque de proximité dans la manière de faire ou, tout au moins, qu'il faut augmenter le nombre de centre (au fait y a seize chaises à disposition et on attend dehors en plein soleil caniculaire. Il fait déjà 32 degrés à 8h30...)."

En Région bruxelloise, les centres de test sont pourtant nombreux. Une carte interactive reprenant la liste des centres de dépistage vient d'ailleurs d'être publiée. Actualisée quotidiennement, cette carte géolocalise tous les centres de dépistage sur le territoire bruxellois et en détaille les conditions d’accès : prescription obligatoire ou pas, avec ou sans rendez-vous et heures d’ouverture.

21 sites - dont Paul Brian - accueillent les patients symptomatiques équipés d'une prescription médicale, 19 sites accueillent les patients asymptomatiques - sans prescription médicale. La carte renseigne également trois laboratoires privés.

Très concrètement, "si vous souffrez de toux, de fièvre, de difficultés respiratoires, de perte d’odorat ou de goût, vous devez vous rendre dans l'un des 21 centres destinés aux patients symptomatiques", explique la Cocom, en charge du testing Covid-19 à Bruxelles. "Si vous revenez d’une zone ou d’un pays classé en zone rouge et que vous avez rempli un formulaire électronique PLF ou que vous avez reçu un appel du call center et été identifié comme contact à haut risque d’une personne positive au Covid-19, vous devez vous rendre dans l'un des 19 centres accueillant les patients asymptomatiques. Vous devez être munis du SMS (voyageurs) ou du code PCR (contact à haut risque)".

Pour toute autre raison, comme un départ dans un pays qui exige un test PCR, vous devez vous rendre dans l'un des trois centres privés. Ici, vous ne serez pas remboursé par l'Inami.