Les pompiers bruxellois ont été appelés le 31 décembre en après-midi pour une fuite de fioul dans le marais de Jette-Ganshoren. En effet, une fuite à la frontière flamande serait à l'origine de la pollution actuelle. "La pollution provient de la région flamande. Par un débordement, le mazout a fini dans le Molenbeek", explique Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles. Le Molenbeek, ce petit ruisseau prenant source à Dilbeek, traversant le marais, celui-ci s'est retrouvé pollué.

Les différents services travaillent à limiter la pollution. "Nous avons envoyé du personnel sur place pour ériger un barrage temporaire. (...) En attendant, la protection civile de Crisnée a pris en charge l'opération".