Elle ne souhaite dévoiler ni son identité, ni son visage. "Ma démarche est anonyme", précise cette Heembeekoise d'une soixantaine d'années. Depuis quelques jours, munie de ses tubes de couleurs, elle orne à l'improviste les fenêtres et les portes des maisons de Neder-Over-Heembeek. Une cinquantaine de petites boules ou autres petites illustrations de Noël ont déjà pris place sur les carreaux heembeekois.
    
Sur la page Facebook de Neder 1120, l'un des animateurs de la page et ami de l'artiste, plaisante " la mystérieuse tagueuse masquée continue de sévir sur vos portes et fenêtres". "Je préfère le terme pimpeuse, confie la dessinatrice. C'est une dame qui m'a nommée comme cela. Cela veut apparemment dire 'qui ajoute sa touche personnelle'. Cela me plaît. Je fais cela pour mettre un peu de gaité et pour relier les gens".
 
L'idée de cette habitante depuis plus de 40 ans à Neder-Over-Heembeek vient d'un pigeon sur la fenêtre de la bibliothèque. Chaque année, en juin, la bibliothèque et quelques associations du quartier organisent des animations dont le logo est le pigeon. "Cette année, il n'y a pas eu de buffet alors on a peint des pigeons sur les fenêtres de la bibliothèque et des ASBL pour créer un lien". Avec le temps, celui de la bibliothèque perdait son panache, alors la pensionnée a décidé de lui redonner un coup de jeune et elle l'a transformé en pigeon de Noël.
 
Les vitrines des restaurateurs d'habitude si décorées, restées nues cette année ont fini de convaincre la mystérieuse pimpeuse. "Je fais des grandes balades avec mon barbu (son compagnon NDLR) et je dépose mes œuvres au fil de la balade". Avec l'hiver, la retraitée a adapté sa technique pour éviter les doigts engourdis par le froid : "Je prépare mes dessins à la maison sur des films que je colle ensuite sur les fenêtres".
 
La plupart des habitants découvrent l'artiste en flagrant délit "mais ils gardent le mystère intact". Même si certaines décorations ont disparu des fenêtres, la plupart des gens sont ravis. "Parfois je fais des clins d'œil. Il y a une dame qui soigne son jardin. C'est un vrai plaisir pour les yeux alors je lui ai mis une petite rose dans sa boule de Noël". D'autres décorations se préparent pour la période du Nouvel An et de l'Epiphanie. "On a dans l'idée de mettre trois couronnes de rois à l'arrêt de bus Zavelput (un arrêt fréquenté du bus 53, NDLR). Les gens pourront se placer dessous et se faire prendre en photo".